Rechercher
 

DGCCRF - Consommation : Lactalis, attention un scandale peut en cacher un autre

Le scandale du lait infantile produit par Lactalis qui est contaminé à la salmonelle révolte les fonctionnaires chargés des contrôles dans l’industrie agroalimentaire.

En effet, alors que le ministre de l’Économie Bruno Le Maire annonce que «  la sécurité sanitaire des consommateurs n’est pas négociable », le Snuitam-FSU lui rappelle que la période, au cours de laquelle il a été ministre de l’Agriculture, a été marquée par une forte baisse des effectifs des services vétérinaires chargés des contrôles de l’industrie agroalimentaire. (cf communiqué ci dessous)

L’effectif des personnels chargés de la « sécurité et qualité sanitaire de l’alimentation » a diminué de près de 13% entre 2005 et 2016 en passant de 5 223 à 4 553.

Pour la FSU-Finances, le ministère de l’Economie est loin d’être en reste, puisque la DGCCRF a perdu plus de 600 emplois entre 2008 et 2012, soit 17% des effectifs.

Si depuis les gouvernements avaient eu la lucidité d’arrêter cette saignée, le nouveau Ministre droit dans ses bottes, et "en même temps" en contradiction avec ses déclarations sur la sécurité sanitaire, en entame une nouvelle pour 2018, en supprimant 45 emplois à la CCRF sur les 3000 restants.

En affaiblissant les moyens de la DGCCRF pour lutter efficacement contre la fraude, pour protéger les consommateurs contre les risques sanitaires en particuliers et pour faire respecter les règles de concurrence, notre ministre crée un nouveau scandale.

PDF - 101.9 ko
Lactalis
Communiqué SNUITAM-FSU